CONSEIL DE SEPTEMBRE 2020


Les délibérations:

Deux délibérations concernant la mise en place des commissions municipales prévues à ce conseil mais reportées car le Maire ignorait qu'il fallait d'abord revoir le REGLEMENT INTERIEUR qui définit le fonctionnement municipal. Il avait pourtant été alerté par les minorités. Nous nous sommes étonnés de cette méconnaissance après 6 ans de mandat dans la majorité et avons rappelé à Mr de LAUJARDIERE, les propos de leur dernier tract : "[...] nous serons opérationnels immédiatement. Notre équipe est prête et préparée".

Délibération concernant les nominations dans de nombreux conseils d'administration : une répartition unilatéralement décidée par le Maire. 17 nominations sur 24 intégralement attribuées à la majorité (postes de titulaires et suppléants).

Nous avons fait part de notre regret de ne pas avoir été concertés sur nos compétences dans leur choix des nominations.Délibération sur la réalisation d'un feeder de sécurisation pour alimenter Vigneux-Rouans en eau potable : constat partagé des élus de l'opposition quant à la rapidité de décision sans partage complet du dossier.

Nous ne nions pas l'utilité publique de ce projet qui traverse Le Pellerin mais nous sommes abstenus ou avons voté contre car le projet ne nous semble pas abouti notamment concernant la certitude quant à la compensation de la destructions des haies et arbres impactés.-Extrait de nos questions orales en fin de conseil (partie 2) : Le Cleanday : Nous nous sommes étonnés que la mairie organise, sans nous en avoir fait part, la seconde édition du cleanday, AEP ayant initié la première l'an dernier et communiqué dès juillet sur ses réseaux, le projet d'organiser la seconde édition.

Mr le Maire a d'abord affirmé l'ignorer puis a reconnu quelques minutes après, en avoir connaissance, ayant relevé que notre date annoncée était le dimanche et non le samedi (date officielle mondiale).

Nous sommes satisfaits de voir que nos actions sont reprises mais un peu plus d'honnêteté, de courtoisie pour nous en informer et co organiser aurait été un vrai signe de respect des élus de l'opposition.

Les chèques solidarité : un bilan demandé à la majorité fait état d'un soutien aux acteurs économiques de 22 000 euros à ce jour et d'un reste à charge de 8 000 euros pour la commune concernant la prestation..le coût du prestataire. A 3 mois de la fin de l'opération, nous sommes loin des 150 000 euros et d'un reste à charge de 0 euro pour la collectivité, tel qu'annoncés par la majorité en juin dernier. Nous nous sommes étonnés de cet écart entre les certitudes de la majorité en juin et la réalité à mi chemin de l'échéance de cette opération. Prochain conseil municipal le 05 octobre 19h en mairie annexe ou en direct